[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

5. Charger et enregistrer des fichiers


5.1 Formats de fichiers supportés

Voici la plupart des formats de fichiers supportés et des informations concernant leur compression. Il est possible de charger des fichiers ayant d'autres formats que ceux indiqués ici.
Le format du fichier détermine ce que Cinelerra en fait. Les paramètres du projet sont sauvegardées dans une liste de décisions de montage (EDL) au format XML. Les formats qui contiennent des médias mais pas de décision de montage se contentent d'ajouter des données aux pistes. Si le taux d'échantillonnage de votre projet est de 48 kHz et que vous chargez un fichier audio avec un taux de 96 kHz, vous continuerez à le reproduire à 48 kHz. Si vous chargez un fichier EDL à 96 kHz et que le taux d'échantillonage du projet en cours est de 48 kHz, il sera modifié pour 96 kHz.
Certains formats de fichiers sont très lents à s'afficher sur la timeline. C'est en général parce qu'ils comportent de la vidéo avec un fort taux de compression. Dessiner les vignettes d'une vidéo très compressée peut être très lent. Il faut désactiver le dessin des vignettes pour ces fichiers à l'aide du bouton dessiner le média et ainsi accélérer les opérations.

Les formats supportés sont actuellement :


5.1.1 Quicktime

Quicktime n'est pas le standard sous UNIX mais nous l'utilisons parce qu'il est bien documenté. Tous les films Quicktime sur Internet sont compressés. Cinelerra prend en compte certains fichiers compressés en Quicktime. Mais si Cinelerra plante lors du chargement d'un tel fichier, cela est probablement dû au fait que le format n'a pas pû être parfaitement pris en compte.
Quicktime est un conteneur pour deux flux, un flux vidéo et un flux audio. Ces flux sont compressés en utilisant des méthodes différentes. L'encodage préféré pour les sorties Quicktime est la vidéo MPEG-4 et l'audio MPEG-4. Ce format est compatible avec la plupart des logiciels commerciaux de lecture vidéo sous Windows, possède un bon taux de compression et une bonne qualité de sortie. Pour une meilleure compression, il faut utiliser la vidéo H-264. Malheureusement le décodage H-264 est tellement lent qu'il ne permet pas de reproduire de très grandes tailles d'images.
Cinelerra supporte deux codecs non standards : vidéo MPEG-4 Dual et vidéo H.264 Dual. Il ne pourront être lus nulle part ailleurs que dans Cinelerra et XMovie. Il sont conçus pour des films dont les images ont été divisées en deux champs, chaque champ étant affiché séquentiellement. Les codecs dual entrelacent les deux flux vidéo de façon à améliorer l'efficacité sans demander de modification majeure au logiciel de lecture.


5.1.2 Audio MPEG-4

C'est le même que Quicktime avec un codec audio Audio MPEG-4.


5.1.3 Séquence d'images

Le rendu d'une séquence d'images n'est pas identique au rendu d'une image isolée. Lorsqu'il effectue le rendu d'une séquence d'images, Cinelerra génère un fichier de table des matières pour la séquence d'images et crée un fichier image différent pour chaque position de la timeline. Pour obtenir de meilleures performances, la table des matières peut être chargée à la place de chaque image. Pour en apprendre davantage concernant les différents formats d'images pris en compte dans une séquence d'images, veuillez lire ce qui concerne les images fixes.


5.1.4 Images fixes


5.1.4.1 Charger des images fixes

Le rendu d'une image isolée provoque l'écrasement du fichier image pour chaque position de la timeline. Aucune table d'index n'est créée. Lors du chargement, l'image occupe la place d'une image vidéo et ne modifie pas les attributs du projet. Pour voir une image, zoomez sur la timeline jusqu'à ce que puissiez la voir. Pour allonger la durée d'une image, étendez-la comme vous le feriez avec un média vidéo normal. Vous pouvez allonger sa durée autant que vous le désirez. Les images dans Cinelerra ont la possibilité d'être étendues sur une durée infinie.
Cinelerra vous permet de définir la durée initiale des images chargées. Le paramètre est défini dans la section Images de Configuration-> Préférences->Acquisition.
A moins que votre matériau d'origine ne provienne d'une source numérique (tel qu'un appareil photo numérique), la première chose à faire avant de pouvoir l'utiliser est, d'une manière ou d'une autre, de faire l'acquisition vers un format de média numérique utilisable.
Pour des photos anciennes, des cartes en papier, des dessins ou des schémas, vous devrez effectuer une numérisation dans un format tel que PNG, TIF, TGA ou JPG à l'aide d'un scanner. Vous pourrez utiliser Gimp pour retoucher les images, nettoyer les zones endommagées ou en corriger les couleurs.
Si vous objets proviennent d'un appareil photo numérique ou d'une copie d'écran, assurez vous d'effectuer l'acquisition avec la meilleure résolution possible. Ceci vous permettera d'obtenir de vos projets Cinelerra une sortie de meilleure qualité.


5.1.4.2 Dimensions des images fixes

Important : les images importées demeurent toujours dans leurs dimensions d'origine. Vous devrez donc tenir compte du rapport d'aspect de votre vidéo dans Cinelerra, et devrez redimensionner vos images avant de les importer dans Cinelerra.
Par exemple, le rapport d'aspect en PAL est de 4/3, mais 720x576 fait 5/4. Pour que les images que vous importez soient affichées correctement, vous devez redimensionner leur taille horizontale :
Nouvelle dimension horizontale=(5 / 4) / (4 / 3) x taille horizontale d'origine
Pour les vidéo PAL, vous devrez multiplier la dimension horizontale des images que vous désirez importer par un facteur de 0.9375.
Voici un petit script de l'interpréteur de commandes qui, lorsqu'il est lancé depuis un répertoire contenant des images au format jpg, redimensionne ces images et met les nouvelles images dans le dossier `resized' :

#/bin/sh
mkdir resized
for element in `ls . | grep jpg`;
do
    size=`identify ${element}`
    width=`echo ${size} | sed '+s+.*JPEG ++' | sed '+s+x.*++'`
    height=`echo ${size} | sed '+s+.*JPEG [0-9]*x++' | sed '+s+DirectClass.*++'`
    let new_width=${width}*9375/10000
    convert -resize ${new_width}x${height} -quality 100 ${element} resized/${element}
done

5.1.4.3 Images Open EXR

Vous ne connaissez peut-être pas le format Open EXR. Ce format enregistre des images RVB en virgule flottante. Il peut aussi gérer un faible niveau de compression. Un projet qui effectue un rendu vers EXR doit être configuré avec un modèle colorimétrique en virgule flottante pour pouvoir bénéficier de l'EXR. Voir Voir la section Attributs du projet. Un certain nombre d'options de compression sont disponibles avec le format EXR.

Choisissez Utiliser un canal alpha si le modèle colorimétrique du projet comporte un canal alpha et que vous désirez le conserver dans le fichier. Sinon, les couleurs primaires seront multipliées par le canal alpha.


5.1.4.4 Images brutes d'appareils numériques

Les images brutes de capteur (RAW) des appareils photos numériques sont un type particulier d'images que Cinelerra ne sait qu'importer. Une fois positionnées sur la timeline, elle doivent être traitées dans un espace colorimétrique en virgule flottante. Les images brutes des appareils Canon sont les seules à avoir été testées. On doit leur appliquer un effet de Gamma pour en corriger le gamma. Parce qu'il faut beaucoup de temps pour interpoler des images brutes, elles sont habituellement visualisées dans un fichier proxy et ensuite retouchées.

Appliquez d'abord l'effet de gamma à la piste où se trouvent les images brutes et configurez cet effet en mode automatique avec un gamma de 0,6. Effectuez ensuite le rendu de la timeline sous forme d'un fichier Quicktime JPEG. Ajoutez le fichier Quicktime JPEG à une nouvelle piste et désactivez l'ancienne piste. Maintenant, la copie avec le gamma corrigé de chaque image brute peut être prévisualisée relativement rapidement à la même position de la timeline que l'image d'origine.


5.1.5 AVI

Etant donné que le format AVI est très fragmenté, avec des codecs audio et vidéo variés, il se peut que vous ne soyiez pas en mesure de visualiser tous les fichiers de format AVI.


5.1.6 Fichiers MPEG contenant de la vidéo

Les fichiers MPEG contenant de la vidéo peuvent être chargés directement dans Cinelerra. Si le format du fichier est supporté, une table d'index est construite. Si le format n'est pas géré, il s'ensuit habituellement un plantage ou alors seules quelques pistes très courtes sont affichées. Malheureusement cette méthode de chargement des fichiers MPEG n'est pas valable si vous projetez d'utiliser les fichiers avec une grappe de calcul.
Pour utiliser les fichiers MPEG avec une grappe de calcul, vous devez utiliser mpeg3toc pour créer une table d'index pour le fichier, puis ensuite charger la table d'index. Il faut indiquer à mpeg3toc le chemin absolu vers le fichier MPEG. Si vous n'utilisez pas un chemin absolu, il va supposer que le fichier MPEG se trouve dans le même répertoire que celui d'où a été lancé Cinelerra.
Les flux MPEG sont structurés en plusieurs pistes. Chaque piste pouvant être de type audio ou vidéo. Une piste audio peut avoir de 1 à 6 canaux. Cinelerra convertit chaque canal en une piste.

Notes concernant l'encodage vidéo MPEG :
L'encodage vidéo MPEG est effectué séparément de l'encodage audio MPEG. Il y a deux modèles colorimétriques possibles pour la vidéo MPEG. Le modèle YUV 4:2:0 est encodé par une version de mpeg2enc très optimisée avec des préréglages correspondant à de l'électronique grand public standard. Dans le processus d'optimisation de mpeg2enc, ils se sont débarrassé de l'encodage YUV 4:2:2. Le modèle colorimétrique YUV 4:2:2 est encodé en utilisant une version moins optimisée de mpeg2enc.
L'encodage YUV 4:2:2 a été conservé parce que la version NTSC de la vidéo DV perd trop en qualité lors de la conversion vers YUV 4:2:0. Cette vidéo DV doit être convertie en YUV 4:2:2.
Lors de l'encodage YUV 4:2:0, le paramètre de débit binaire change de signification selon que le débit binaire ou la quantification est fixe. Si le débit binaire est fixe, c'est le débit binaire à atteindre. Si la quantification est fixe, c'est le débit binaire maximum autorisé. C'est une astuce de la version de mpeg2enc.


5.1.7 Films sur DVD

Les DVD sont constitués d'un certain nombre de programmes, chacun d'entre-eux est identifié par un fichier `IFO' unique. Si vous désirez charger un DVD, recherchez le fichier IFO correspondant au programme qui vous intéresse. Chargez le fichier IFO directement et une table d'index sera construite. Si vous utilisez une grappe de calcul, une table d'index peut être construite séparément.
Lancez : mpeg3toc -v /cdrom/video_ts/vts_01_0.ifo dvd.toc
ou quelque chose de similaire. Chargez ensuite le fichier `dvd.toc'.


5.1.8 Audio MPEG 1

Ce sont des fichiers .mp2 et .mp3. Si ces fichiers sont encodées avec un débit binaire fixe, ils peuvent être chargés directement sans table d'index. Les flux à débit variable ont besoin d'une table d'index créée alors avec mpeg3toc.


5.1.9 Ogg Theora/Vorbis

Le format OGG est un format dépassé, supposé libre de brevets pour compresser de l'audio et de la vidéo. La qualité n'est pas aussi bonne qu'en H.264 ou en MPEG-4 Audio. En réalité, quiconque en ayant les moyens et la volonté peut trouver un brevet dans n'importe quoi, la justification d'OGG est donc sujette à caution.


5.1.10 Liste de décisions de montage

Les listes de décisions de montage (EDL) sont créées par Cinelerra pour l'enregistrement des projets. Les fichiers EDL possèdent l'extension .xml. Quand ils sont chargés, ils modifient les attributs du projet. Comme les listes de décisions de montage sont des fichiers texte, elles peuvent être modifiées avec un simple éditeur de texte.


5.2 Charger des fichiers

Toutes les données avec lesquelles vous travaillez dans Cinelerra sont récupérées soit par acquisition depuis un périphérique soit en les chargeant depuis un disque. Cette section traite du chargement depuis un disque.
Charger et reproduire des fichiers fonctionne exactement comme vous vous y attendez. Allez simplement dans Fichier->Charger des fichiers..., choisissez un fichier à charger et cliquez sur le bouton ok. Cliquez le bouton de lecture et cette dernière doit commencer, qu'une barre d'avancement soit affichée ou non.

manual_images_intl/load

La fenêtre de chargement

Si le fichier est une image fixe, les attributs du projet ne sont pas modifiés et la première image de la piste devient cette image. Si le fichier contient de l'audio, Cinelerra peut construire un fichier d'index afin d'en accélérer le dessin. Vous pouvez effectuer des opération de montage ou reproduire le fichier alors que l'index est en cours de construction.


5.2.1 Stratégie d'insertion

Habituellement, il se produit trois choses lorsque vous chargez un fichier :

  1. le projet existant est effacé de l'écran
  2. les attributs du projet sont modifiés pour correspondre à ceux du fichier
  3. les nouvelles pistes correspondant au fichier sont crées sur la timeline.

Cependant, Cinelerra vous permet de modifier son comportement lors du chargement d'un fichier.
Dans la boîte de sélection de fichier, allez à la boîte Stratégie d'insertion et sélectionnez-là. Chacune de ses options permet de charger le fichier de manière différente.

La stratégie d'insertion est une option que l'on retrouve dans de nombreuses fonctions de Cinelerra. A chaque fois, les options ont la même action. En utilisant ces options, vous pouvez faire presque tout votre montage rien qu'en chargeant des fichiers. Si vous chargez des fichiers en les passant à Cinelerra en paramètres de la ligne de commande, les fichiers seront chargés avec la règle Remplacer le projet actuel.


5.2.2 Charger plusieurs fichiers

Dans la boîte de sélection allez à la liste des fichiers. Sélectionnez un fichier. Déplacez-vous sur un autre fichier et sélectionnez-le en maintenant la touche Ctrl enfoncée. Ceci permet de sélectionner un fichier supplémentaire. Déplacez-vous sur un autre fichier et sélectionnez-le en maintenant la touche Majuscule appuyée. Ceci sélectionnera tous les fichiers se trouvant entre les fichiers sélectionnés. Ce comportement est disponible avec la plupart des listes.
Utilisez cette méthode avec la stratégie d'insertion Concaténer aux pistes existantes pour créer un diaporama de vos images ou une liste de lecture de vos chansons.


5.2.3 Charger des fichiers depuis la ligne de commande

Une autre manière de charger des fichiers est de passer le nom des fichiers en paramètres de la ligne de commande.
cinelerra myvideo.mov myothervideo.mov
Ceci crée de nouvelles pistes pour chaque fichier et lance le programme en chargeant tous les fichiers passés en paramètres.


5.2.4 Filtrer les fichiers selon leur extension

S'il y a trop de fichiers dans votre répertoire de médias, il peut être difficile de trouver le fichier que vous désirez parmi tous les autres. Afin de résoudre cette difficulté, la fenêtre de chargement vous permet de filtrer les fichiers à afficher dans la liste en fonction de leur extension.
Cliquez sur la liste déroulante (juste en-dessous de la zone d'entrée du nom de fichier) et sélectionnez l'extension de votre média (par exemple : mpg, mov, mp3, avi, etc). La liste des fichiers ne comporte maintenant plus que les fichiers ayant l'extension indiquée.


5.2.5 Charger d'autres formats

Si vous ne pouvez pas charger un type particulier de clip vidéo, et que vous ne disposez pas de la source d'origine, vous devrez le convertir dans un format pris en compte par Cinelerra. Convertir votre fichier en mpeg2 est une bonne solution, puisque Cinelerra charge ce format sans problème. Dans ce cas, vous devrez utiliser ffmpeg pour effectuer la conversion. Cependant, le format mpeg2 requiert que la vidéo possède une taille d'image et un nombre d'images par seconde spécifiques :

Pour les fichiers qui n'ont pas ces propriétés, vous devriez utiliser mencoder afin de convertir en MPEG4. Vous pouvez identifier les codecs et le conteneur d'une vidéo en exécutant la commande suivante :
mplayer -identify <your_video_file.xyz>


5.3 Charger la sauvegarde

En permanence se trouve sur le disque un fichier XML particulier. Après chaque opération de montage, Cinelerra enregistre le projet en cours dans une sauvegarde placée dans `$HOME/.bcast/backup.xml'. En cas de plantage, la première opération à effectuer et de sélectionner Fichier->Charger la sauvegarde afin de charger la sauvegarde. Ceci aura pour effet de relancer Cinelerra au moment de vos opérations de montage situé juste avant le plantage. Il est important, après un plantage, de relancer Cinelerra sans faire aucune opération de montage sinon la sauvegarde sera écrasée.


5.4 Enregistrer des fichiers

Lorsque Cinelerra enregistre un fichier, il enregistre une liste des intentions de montage mais n'enregistre aucun média. Allez à Fichier->Enregistrer sous.... Choisissez un fichier à écraser ou entrez un nouveau nom de fichier. Cinelerra ajoutera automatiquement l'extension `.xml' au nom de fichier si elle n'est pas indiquée.

Le fichier enregistré contient tous les paramètres du projet et l'emplacement de chacun des plans. A la place du média, il contient des pointeurs vers les fichiers de média d'origine sur le disque.

Pour chaque fichier de média, le fichier XML enregistre soit le chemin absolu soit uniquement un chemin relatif. Si le média se trouve dans le même répertoire que le fichier XML, un chemin relatif est enregistré. S'il se trouve dans un répertoire différent, un chemin absolu est enregistré.

Afin de pouvoir déplacer les fichiers XML sans casser les liens vers les médias, vous devez soit toujours conserver les médias dans le même répertoire que le fichier XML ou enregistrer le fichier XML dans un autre répertoire que les médias et ne plus jamais déplacer les médias par la suite.

Si vous désirez créer une liste de lecture audio pour la graver sur un CD, enregistrez le fichier XML dans le même répertoire que les fichiers audio et gravez l'ensemble du répertoire. Ceci permettra de conserver des chemins relatifs.

Les fichiers XML sont utiles pour enregistrer l'état actuel de Cinelerra avant de terminer sa session de montage. Les fichiers XML sont spécifiques à Cinelerra. Vous ne pouvez pas lire des fichiers XML dans un lecteur vidéo dédié. Les effets en temps réel d'un fichier XML doivent être resynthétisés chaque fois que vous les rejouez. Le fichier XML nécessite aussi que vous conserviez tous les objets source sur le disque dur, ce qui prend de la place et coûte de l'électricité pour les faire tourner. Effectuez le rendu de vos vidéos dans un format final pour un stockage plus long du résultat final.


5.5 Fusionner des projets

Pour fusionner plusieurs projets séparés en un même gros projet :

  1. Lancer Cinelerra
  2. Charger le projet A
  3. Lancer une seconde instance de Cinelerra
  4. Charger le projet B
  5. Couper et coller depuis A vers B

[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

Ce document a été généré par Nicolas Maufrais le 13 Mars 2007 en utilisant texi2html 1.76.