[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

17. Les images-clés

Lorsque vous modifiez le réglage de volume, la caméra, le projecteur ou d'autres paramètres d'une piste, ils restent en général identiques pour toute la durée de la timeline. Utiliser des paramètres statiques n'est parfois pas très utile. Généralement, vous désirez modifier la positon de la caméra au cours du temps ou modifier les positions des masques. Les masques doivent suivre les objets. On crée donc des modifications dynamiques en définissant des images-clés. Une image-clé est un certain instant où les paramètres changent pour une certaine opération. Dans Cinelerra, il y a des images-clés pour presque chaque paramètre de composition et d'effet.

Lorsque vous ajustez un paramètre quelconque, sa valeur est enregistrée dans une image-clé. Si la valeur est enregistrée dans une image-clé, pourquoi ne change-t-elle pas en permanence ? L'image-clé dans laquelle elle est enregistré par défaut est appelé l'image-clé par défaut. L'image-clé par défaut s'applique à toute la durée du projet s'il n'y a aucune autre image-clé. L'image-clé par défaut n'est jamais représentée car elle existe toujours. La seule manière pour qu'une modification apparaisse au cours du temps est de créer d'autres images-clés que l'image-clé par défaut.

On peut afficher les images-clés pour un paramètre donné en utilisant le menu Afficher. Une méthode plus rapide pour activer ou désactiver plusieurs images-clés est d'utiliser le menu Fenêtre->Overlays. Cette fenêtre permet d'activer et de désactiver tous les paramètres présents dans le menu Afficher. Lorsque des images-clés sont sélectionnées, elles sont dessinées sur la timeline sur les pistes auxquelles elles s'appliquent.

Les images-clés existent sous différentes formes : courbes, commutateurs, modes et ainsi de suite. La manière de gérer les différents types d'images-clés est décrite çi-dessous.


17.1 Les images-clés de type courbe

De nombreux paramètres sont enregistrés dans des courbes de Bezier. Allez à Afficher->Fondu ou Afficher->Zoom pour afficher sur la timeline les courbes correspondant à ces paramètres. Dans les deux modes d'édition "flèche" ou "i-beam", déplacez le curseur sur la courbe jusqu'à ce qu'il change de forme. Vous pouvez ensuite créer une image-clé à cette position simplement par un cliquer-glisser sur la courbe.

Une fois l'image-clé créée, un cliquer-glisser sur celle-ci permet de la repositionner. Lorsque vous cliquez-glissez une seconde image-clé sur la courbe, cela crée une courbe en pente douce. Ctrl-glisser sur une image-clé modifie la valeur soit du contrôle d'entrée, soit du contrôle de sortie. Ceci permet de modifier la raideur de la pente de la courbe. Bien que que le contrôle d'entrée et le contrôle de sortie puissent être déplacés aussi bien horizontalement que verticalement, le mouvement horizontal n'est là que pour des raisons de lisibilité et n'est pas utilisé dans la valeur de la courbe.

Vous pouvez vous souvenir que Gimp et les masques de composition utilisent la touche MAJ pour sélectionner des points de contrôle, alors pourquoi est-ce que la timeline utilise CTRL ? Lorsque vous utilisez MAJ-clic sur une courbe de la timeline, l'image-clé se colle soit à l'image-clé qui la suit, soit à celle qui la précède en fonction de celle qui existe. Ceci vous permet de mettre en place une courbe constante sans avoir à copier l'image-clé suivante ou précédente.


17.1.1 Naviguer dans les courbes des images-clés

Il n'y a pas beaucoup de place sur la timeline pour une grande quantité de valeurs de courbes. Il vous faut donc zoomer verticalement sur les courbes pour permettre leur modification. Ceci peut être effectué à l'aide de deux outils : le bouton d'adaptation automatique et le menu de zoom automatique manual_images_intl/autozoom.

Le bouton d'adaptation automatique redimensionne et décale la plage verticale de façon à ce que la courbe choisie apparaisse sur la timeline. Si une région de la timeline a été mise en surbrillance par le curseur, seule cette région est mise à l'échelle. Les points d'entrée/sortie n'affectent pas la région zoomée. ALT-f permet d'effectuer la mise à l'échelle automatique.

L'entrée de menu zoom automatique modifie manuellement l'échelle verticale des courbes par multiples de 2. Cliquez sur le bouton pour faire défiler les valeurs de zoom. ALT-haut et ALT-bas permettent de modifier le zoom automatique à l'aide du clavier.


17.2 Les images-clés de type commutateur

La sourdine est la seule image-clé de type commutateur. Les images-clés de sourdine déterminent où la piste est traitée mais non rendue dans la sortie. Un clic droit sur ces courbes permet de créer une image-clé. A l'inverse des courbes, l'image-clé de type commutateur n'a que deux valeurs : active ou inactive. CTRL et MAJ n'a aucun effet sur les images-clés de type commutateur.


17.3 Les images-clés automatiques

Vous avez peut-être remarqué que lorsque des courbes de réglage de niveau sont configurées, le déplacement du point d'insertion le long de ces courbes les fait bouger de façon à ce qu'ils indiquent la valeur qui se trouve sous le point d'insertion. Ce n'est pas uniquement pour la beauté de la chose. Les boutons de réglage de niveau peuvent eux-même créer des images-clés dans le mode-clés automatiques. Le mode images-clés automatiques est en général plus utile que de glisser les courbes.

Activez ce mode en activant le bouton des images-clés automatiques manual_images_intl/autokeyframe. Dans le mode des images-clés automatiques, chaque fois que vous ajustez un paramètre susceptible d'être mis sous forme d'image-clé, une image-clé est créée sur la timeline. Comme les images-clés automatiques affectent de nombreux paramètres, il est préférable de les activer juste avant d'avoir besoin d'une image-clé et de les désactiver immédiatement après.

Il est utile d'aller dans le menu Afficher et de rendre le paramètre en question visible avant d'effectuer une modification. L'emplacement où une image-clé automatique est créée se trouve sous le point d'insertion. Si la timeline est jouée alors qu'on ajuste le paramètre, plusieurs images-clés automatiques seront créées alors que vous modifiez ce paramètre.

Lorsque le mode des images-clés automatiques est désactivé, une chose étrange du même genre se produit. L'ajustement d'un paramètre ajuste l'image-clé qui précède immédiatement le point d'insertion. S'il existe deux images-clés et que le point d'insertion se trouve entre les deux, une modification d'un réglage de niveau va modifier la première image-clé.

Il y a de nombreux paramètres qui ne peuvent être mis sous forme d'images-clés que dans le mode des images-clés automatiques. Ce sont les paramètres pour lesquels les courbes prendraient trop de place sur la piste ou qui ne peuvent pas être aisément représentés sous forme de courbe.

Les effets ne peuvent pas être mis sous forme d'images-clés en raison du grand nombre de paramètres possibles pour chacun des effets.

La translation de la caméra et du projecteur ne peut être mise sous forme d'images-clés que dans le mode des images-clés automatiques alors que le zoom de la caméra et du projecteur peuvent être mis sous forme d'images-clés à l'aide de courbes. C'est ici que nous terminons la discussion concernant la composition, car celle-çi dépend grandement des possibilités de modifications au cours du temps.


17.4 Les images-clés du compositeur

La translation de la caméra et du projecteur est représentée par deux paramètres : les coordonnées x et y. C'est donc fastidieux de les ajuster à l'aide des courbes. Cinelerra permet de résoudre ce problème via les images-clés automatiques. Avec une piste vidéo chargée, déplacez le point d'insertion au début de la piste et activez le mode des images-clés automatiques.

Déplacez légèrement le projecteur dans la fenêtre de composition pour créer une image-clé. Déplacez-vous alors vers l'avant de quelques secondes. Déplacez le projecteur sur une assez longue distance pour créer une autre image-clé et amplifier le mouvement. Ceci crée une seconde boîte de projecteur dans le compositeur avec une ligne joignant les deux boîtes. Cette ligne est le chemin de déplacement. Si vous créez d'autres images-clés, d'autres boîtes seront créées. Une fois que toutes les images-clés voulues sont créées, désactivez le mode des images-clés automatiques.

Maintenant, lorsque vous déplacez le curseur dans la fenêtre de composition, la projection vidéo se déplace au cours du temps. A n'importe quel endroit entre deux images-clés, le chemin du déplacement est rouge pour tous les instants précédant le point d'insertion et vert pour tous les instants qui le suivent. On peut se demander si cette fonction est très utile mais elle vous permet de vous rendre compte qu'une image-clé va être affectée par les prochains réglages du projecteur.

Un cliquer-glisser alors que les images-clés automatiques ne sont pas actives permet d'ajuster l'image-clé précédente. Si vous vous trouvez à mi-chemin entre deux images-clés, la première boîte de projecteur est ajustée alors que la seconde n'est pas modifiée. De plus, la vidéo ne semble pas se déplacer en phase avec la première image-clé. Ceci est dû au fait qu'à mi-chemin entre deux images-clés, la translation du projecteur est interpolée. Pour pouvoir définir la seconde image-clé, vous devrez vous déplacer après la seconde image-clé.

Par défaut, le trajet de déplacement est une ligne droite, mais il peut être incurvé à l'aide de points de contrôle. Un CTRL-glisser permet de placer le point de contrôle d'entrée ou de sortie de l'image-clé précédente. Une fois encore, nous nous éloignons du comportement de Gimp car la touche MAJ est déjà utilisée pour le zoom. Ensuite, les points d'entrée/sortie sont extrapolés à partir de l'image-clé, un CTRL-glisser n'importe où sur la vidéo permet d'ajuster le point de contrôle le plus proche. Un point de contrôle peut être entièrement hors de vue tout en restant contrôlable.

Lorsque vous éditez la translation de la caméra, le comportement des boîtes de caméra est légèrement différent. La caméra est généralement utilisée pour effectuer des panoramiques sur des images fixes. La boîte de caméra en cours ne se déplace pas durant un glisser, mais si plusieurs images-clés sont définies, chaque boîte de caméra, excepté l'image-clé en cours semblent se déplacer. Ceci est dû au fait que l'affichage de la caméra affiche toutes les autres positions de caméras par rapport à celle en cours.

La situation devient plus intuitive si vous courbez le chemin de déplacement entre deux images-clés et que vous vous déplacez entre ceux-ci. La limite entre le rouge et le vert, qui est la position actuelle des images-clés, est toujours centrée alors que les boîtes de caméra se déplacent.


17.5 Editer les images-clés

IMPORTANT : lorsque vous copiez et collez des images-clés, assurez-vous qu'il n'y a pas de point d'ENTREE ou de point de SORTIE sur la timeline.

Les images-clés peuvent être déplacées le long de la timeline et déplacées entre pistes en utilisant des opérations de couper-coller semblables à celles utilisée pour le montage de média. Cependant, seules les images-clés sélectionnées dans le menu Afficher seront affectées par les opérations d'édition.

L'opération d'édition des images-clés la plus populaire est la réplication d'une courbe d'une piste à l'autre pour créer une paire stéréo. La première étape est d'isoler le manual_images_intl/recordpatch_up bouton d'enregistrement de la piste source à l'aide de MAJ-clic. Ensuite, placez les points d'entrée/sortie ou mettez en surbrillance la zone des images-clés désirée. Utilisez Images-clés->Copier les Images-clés pour copier les images-clés dans le presse-papiers. Isolez le manual_images_intl/recordpatch_up bouton d'enregistrement de la piste de destination par MAJ-clic et utilisez Images-clés->Coller les images-clés pour coller le contenu du presse-papiers.

Les commandes d'édition de média sont liées aux commandes d'édition des images-clés en utilisant la touche MAJ à la place du raccourci clavier seul.

Ceci introduit la partie la plus compliquée de l'édition des images-clés, l'images-clé par défaut. Souvenez-vous que même si aucune image-clé n'a été définie, il y a quand même une image-clé par défaut qui contient un paramètre global pour toute la durée. L'image-clé par défaut n'est pas dessinée car elle existe toujours. Que se passe-t-il si l'image-clé par défaut contient une valeur intéressante que vous voulez transposer vers d'autres images-clés qui ne sont pas celles par défaut ? Les fonctions Images-clés->Copier l'image-clé par défaut et Images-clés->Coller l'image-clé par défaut permettent de convertir l'image-clé par défaut en une image-clé qui ne soit pas celle par défaut.

Si vous avez copié une image-clé qui n'est pas celle par défaut, elle peut être enregistrée comme image-clé par défaut en utilisant Images-clés->Coller l'image-clé par défaut. Après avoir utilisé cette fonction pour convertir une image-clé qui n'est pas celle par défaut en image-clé par défaut, vous ne verrez pas la valeur de l'image-clé par défaut avant que toutes les images-clés autres que celles par défaut aient été supprimées.

Il y a enfin une manière pratique d'effacer les images-clés en sélectionnant une zone et en utilisant Images-clés->Effacer les images-clés. Faites simplement un cliquer-glisser d'une image-clé avant l'image-clé qui la précède ou après l'image-clé qui la suit sur la piste.


[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

Ce document a été généré par Nicolas Maufrais le 13 Mars 2007 en utilisant texi2html 1.76.