[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

14. Les effets rendus

Un autre type d'effet est réalisé sur une portion de la piste et le résultat est enregistré quelque part avant d'être joué. Le résultat est collé sur la piste en remplacement des données d'origine.

Les effets rendus ne sont pas listés dans la fenêtre des ressources mais sont accessibles depuis les options Audio->Rendu d'effet... et Vidéo->Rendu d'effet.... Chacune de ces options de menu affiche un dialogue pour le rendu de l'effet. S'il n'y a pas de piste du type correspondant, une fenêtre d'erreur apparaît.

La région de la timeline sur laquelle appliquer l'effet doit être préalablement définie avant de choisir Rendu d'effet.... S'il n'y a pas de points d'entrée/sortie ni de zone en surbrillance, la région toute entière située après le point d'insertion sera traitée comme étant la région affectée. Sinon, la région affectée sera soit la région se trouvant entre les points d'entrée/sortie, soit la région en surbrillance.

Ensuite, les piste auxquelles appliquer le rendu d'effet doivent être armées. Toutes les autres pistes sont ignorées.

Enfin, le rendu d'effet affecte le traitement de certains attributs de piste lorsqu'il lit ses données d'entrées mais pas d'autres. Les transitions de la piste affectée sont appliquées. Le décalage ne l'est pas et les effets ne le sont pas non plus. Ceci permet aux nouvelles données d'être collées à l'emplacement existant sans modifier la valeur de décalage.

Dans le dialogue de rendu d'effets, il y a une liste de tous les effets en temps réel et de tous les effets rendus. La différence ici est que les effets en temps réel sont rendus vers le disque dur et ne sont pas appliqués sous la piste. Mettez un effet en surbrillance pour le désigner comme celui qui doit être exécuté.

Définissez un fichier vers lequel effectuer le rendu de l'effet dans la boîte de dialogue Choisir un fichier de destination pour le rendu :. La manual_images_intl/magnify loupe permet de choisir le fichier dans une liste.

Choisissez un format de fichier qui permet de gérer le type de piste. La manual_images_intl/wrench clé permet une configuration compatible avec le format de fichier indiqué.

Il existe aussi une option pour Créer un nouveau fichier à chaque marque. Si vous avez un CD rippé sur la timeline et que vous voulez le diviser en fichiers séparés, les marques deviennent les points de séparation entre les fichiers si cette option a été choisie. Lorsque la timeline est divisée à l'aide des marques, l'effet est réinitialisé à chacune des marques. Les opérations de normalisation prennent la valeur crête du fichier en cours et non la timeline toute entière.

Enfin, il y a une stratégie d'insertion comme dans le dialogue de rendu. Il faut noter que même si l'effet ne s'applique qu'à de l'audio ou qu'à de la vidéo, la stratégie d'insertion s'applique à toutes les pistes exactement comme pour une opération avec le presse-papiers.

Lorsque vous cliquez sur Accepter (OK) dans le dialogue de l'effet, l'interface utilisateur graphique de l'effet est appelée. Si l'effet est aussi un effet en temps réel, une seconde interface graphique est affichée pour demander si vous acceptez ou rejetez les paramètres actuels. Une fois les paramètres acceptés, l'effet est traité.


14.1 Les effets audio rendus


14.1.1 Réchantillonner

Ceci multiplie le numéro de chaque échantillon de sortie par un facteur d'échelle pour arriver au numéro de l'échantillon en entrée. Le taux d'échantillonnage du fichier de sortie est positionné au taux d'échantillonnage du projet mais sa durée est modifiée pour refléter la renumérotation des échantillons. Il filtre aussi l'audio afin de supprimer le repliement de spectre.

Si le facteur d'échelle est de 2, tous les deux échantillons en entrée, on aura un échantillon en sortie et le fichier de sortie aura moitié moins d'échantillons que la séquence d'entrée. S'il est de 0.5, tous les 0,5 échantillons en entrée seront étirés de manière à ce que le fichier de sortie ait deux fois plus d'échantillons que la séquence en entrée.


14.2 Les effets vidéo rendus


14.2.1 Reframe

Il réalise exactement la même chose que ReframeRT en mode Etirer. Il multiplie le numéro de l'image en sortie par un facteur d'échelle pour obtenir le numéro de l'image en entrée et il modifie la durée de la séquence. Contrairement à ReframeRT, il doit être lancé depuis le menu Vidéo et sa sortie doit être rendue.

Soyez conscient du fait que Reframe n'écrit pas la fréquence des images avec la fréquence des images du fichier rendu. Il produit un fichier dont la durée est modifiée dans la fréquence des images du projet. La nouvelle durée est affectée d'un coefficient de 1/facteur d'échelle par rapport à la séquence d'origine.

Pour créer un effet de ralenti ou d'accéléré :

  1. Sélectionnez le clip vidéo dont vous désirez modifier la fréquence des images et mettez-le sur une piste vidéo
  2. Sélectionnez la zone dont vous désirez modifier la fréquence des images
  3. Depuis le menu Vidéo, sélectionnez l'option Rendu d'effet
  4. Depuis la liste des effets, sélectionnez Reframe
  5. Entrez le format de sortie et la stratégie d'insertion pour le nouveau clip à créer
  6. Pressez OK
  7. Sur le fenêtre des options de l'effet, entrez un facteur d'échelle de 2 pour avoir un déroulement deux fois plus rapide et de 0,5 pour avoir un déroulement deux fois plus lent

[ << ] [ >> ]           [Top] [Table des matières] [Index] [ ? ]

Ce document a été généré par Nicolas Maufrais le 13 Mars 2007 en utilisant texi2html 1.76.